#2 - Être à sa place




Vous avez choisi votre sport et votre terrain de jeu, reste à savoir à quelle place vous donnerez le meilleur de vous-même, et à quel niveau vous souhaitez jouer.


Quelle est votre ambition ? La 1ère division, un club amateur ou l’international ? Quel niveau d’exigence et de rythme de travail vous conviennent le mieux ? Jusqu’où êtes-vous capable de supporter la pression ? Jusqu’où êtes-vous prêt à vous dépasser pour faire gagner votre équipe ? Être commerçant dans un petit village rural est un métier relationnellement bien différent de celui de vendeur dans une galerie marchande d’une grande métropole. Travailler dans une petite entreprise familiale est différent d’un poste occupé au sein d’une filiale d’un groupe étranger.


Ensuite, quel métier souhaitez-vous exercer ? Demi de mêlée, vif et observateur, vous distribuez le jeu autour de vous. Pilier, vous poussez et déblayez. Ailier rapide, vous êtes capable d’adresse et de fulgurance. Ainsi, selon votre place sur le terrain, votre rôle diffère, et les aptitudes et compétences recherchées aussi. Identifier ses compétences et son potentiel est une bonne façon pour vous d’être la bonne personne à la bonne place, et d’éviter de vous retrouver sur la touche. Faites la liste de vos réalisations dont vous êtes le plus fier (2 ou 3 pour commencer), et efforcez-vous de formuler par écrit quelles étapes vous ont permis d’y parvenir, et quels obstacles vous avez dû affronter : vous allez voir apparaître sur le papier vos rêves et vos qualités !


Vous souhaitez être aidé pour trouver votre place ? Consultez nos propositions au service de votre succès !



Cliquez pour découvrir notre troisième Geste Carrière !


Posts récents

Voir tout